archives

(Re)lire

« Retour à Reims [Fragments] », Jean-Gabriel Périot

Ce n'est pas une adaptation du « best-seller » de Didier Eribon que Jean-Gabriel Périot propose ici. Grâce à son talent de réalisateur-monteur, il donne à l'histoire une nouvelle dimension. S'il s'attache au parcours des femmes de la famille de l'auteur, il lie intime et collectif pour raconter l'évolution de la classe ouvrière en France, des années 1930 à aujourd'hui. Dans un intense crescendo, il termine sur le combat des Gilets Jaunes.

« Plein le dos »

« On n'entre pas dans un monde meilleur sans effraction » ; « Ils ont la police, on a la peau dure » ; « Dans grève, il y a rêve » ; « Pour eux des couilles en or, pour nous des nouilles encore »… Ce sont quelques-uns des messages inscrits et photographiés sur les dos des gilets aux bandes réfléchissantes durant les manifestations. Un collectif en a recueillis 365 pour éditer un livre. Mais son action ne s'arrête pas là.

« Elise et les nouveaux partisans », Dominique Grange et Tardi

Autrice, compositrice, interprète, Dominique Grange fut aussi une militante active de la Gauche Prolétarienne dès les années 1960. Avec le célèbre dessinateur Jacques Tardi (1), elle s'inspire de son histoire personnelle pour raconter comment une jeune femme a participé activement à la lutte contre le capitalisme sous toutes ses formes, des manifestations à la clandestinité. Mais cette bande dessinée n'est pas qu'un portrait : elle rappelle des faits majeurs de l'Histoire de France, pourtant méconnus, jamais enseignés.

« Je ne suis pas ton pauvre », Stéphane Vuillet

Ecrite en deux semaines et tournée en neuf jours, cette fiction retrace une journée de préparation d'une manifestation à Paris, par un petit groupe de Gilets Jaunes vivant en Bourgogne. Leurs tempéraments, leurs existences, leurs idées politiques même, sont très variés. Alors, qu'est-ce qui les fera rester ensemble, solidaires jusqu'au bout ?

That's All