Comment vit le hérisson d'Europe ?

C'est un animal fascinant, le seul mammifère à posséder un tel système de défense – ses piquants – en Europe. Quelles sont les caractéristiques du « hérisson commun » ? Quels sont les dangers qui le guettent ? Comment l'être humain peut l'aider ?

Erinaceus europaeus

Le hérisson européen, dit aussi hérisson commun, est présent dans toute l'Europe et ce, depuis environ 15 millions d'années.
Il a des cousins ailleurs dans le monde. En Asie du sud-est, ils ne portent pas de piquants ! Appelés gymnures, ils sont recouverts de poils durs.

hérisson qui fait son nid

Sa naissance

Un hérisson naît dans le nid préparé par sa mère, en même temps qu'un à six frères et sœurs. Il mesure environ 6,5 centimètres et pèse de 10 à 25 grammes. Il est aveugle et sans piquants, mais ils apparaîtront au bout de 36 heures. Le hérisson ouvre les yeux vers le 12e jour.
Sa mère l'allaite jusqu'à ce que ses dents poussent, soit environ trois semaines. Il quittera alors le nid pour s'alimenter de matières solides.

Son habitat

Le hérisson ne vit pas en groupe, mais seul. À la campagne et en zone urbaine. Ce qu'il recherche pour s'installer ? Des haies, des abris avec des tas de feuilles mortes, des jardins et potagers.
Une fois son nid fait, il ne le quitte qu'à la nuit tombée : le hérisson est en effet un animal crépusculaire.
Son territoire peut s'étendre sur un à cinq hectares s'il s'agit d'une femelle, jusqu'à 15 hectares s'il s'agit d'un mâle.
Par nature, le hérisson est pacifiste : s'il croise un de ses congénères, il l'évite.

Son alimentation

Insectivore, le hérisson adore aussi les limaces qu'il trouve dans le potager. Il est omnivore opportuniste : s'il ne trouve pas d'insectes en quantité suffisante, il pourra manger des oisillons, des crapauds, des lézards, des souriceaux…

Sa particularité : ses piquants

Le hérisson est le seul mammifère d'Europe à avoir des piquants. Ils recouvrent son dos, ses flancs et son front. Le reste de son corps est recouvert de poils.
Les piquants poussent comme des cheveux : au bout d'un an et demi, ils tombent les uns après les autres et sont remplacés. Ils mesurent de deux à trois centimètres de long et sont creux à l'intérieur.
Ils constituent une véritable armure pour le hérisson, qui se met en boule lorsqu'il sent poindre le danger. Ses prédateurs sont principalement les grands rapaces, les blaireaux, les fouines, les renards.
En revanche, entre les piquants, la peau est nue. C'est là que les parasites aiment s'installer ou pondre leurs œufs. Un véritable calvaire, dont l'issue peut être fatale.

L'hibernation

A l'automne, le hérisson se nourrit davantage pour se préparer à l'hiver. Dès que les jours racourcissent et, qu'en même temps, les températures descendent en-dessous de 13° C, il s'installe dans son nid et s'endort. Pour être certain de survivre à cette période, il doit peser entre 600 grammes et 1 kilo.
A son réveil, au printemps, il aura perdu jusqu'à 30 % de son poids et devra reconstituer ses réserves de graisse.

Sa reproduction

Les hérissons peuvent s'accoupler dès la première année de leur existence. La saison des amours a lieu en mai et juin. Le soir, les mâles et femelles se retrouvent et s'accouplent. Ils se séparent ensuite, la femelle élevant seule les petits.
La gestation dure entre 36 et 41 jours. La mère met au monde de deux à sept bébés en même temps.

attention hérisson

Son cri

Pas de terme particulier pour le hérisson, qui sait pourtant être très bruyant : il crie, ronronne, souffle, grogne, crisse des dents… !

Les dangers

La première cause de mortalité des hérissons ? Le poison présent dans les pesticides et insecticides.
Viennent ensuite les accidents de la route, les accidents domestiques (chute dans une piscine, par exemple), les accidents liés au jardinage (blessure par coupe-bordure, par exemple), les parasites, le manque de nourriture, l'épuisement durant l'hibernation…

Que faire pour l'aider ?

Si vous avez un jardin :
- ménagez une ouverture dans vos clôtures pour que le hérisson puisse circuler sur son territoire et ainsi, se nourrir au mieux (sauf celles qui donnent sur la route ou la rue) ;
- laissez des bandes enherbées et choisissez des plantes qui attirent les insectes ;
- laissez des tas de feuilles, branchages, composts pour qu'il puisse y faire son nid ou fabriquez un abri à hérisson (comme on fait des maisons pour les oiseaux l'hiver) ;
- faites attention lorsque vous passez la tondeuse, particulièrement sous les haies.

Parmi les chutes et pièges mortels : les trous profonds, les soupiraux, les fosses. Le hérisson sait nager, mais s'il n'a aucune prise pour ressortir de son piège, il mourra d'épuisement.

 

En savoir plus