Fresque sonore

A Bourges, l'association Emmetrop a donné carte blanche à l'artiste numérique Chloé Desmoineaux pour créer, avec des adultes porteurs de handicaps, une fresque sonore collective. Elle est visible aux Antre Peaux.

Chloé Desmoineaux a suivi une partie de sa formation dans le Cher, à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts de Bourges (ENSA), avant d'être diplômée de l'Ecole Supérieure d'Art d'Aix-en-Provence (ESAA) en 2016. Ses médiums ne sont pas la peinture ou la sculpture, mais plutôt l'informatique et la vidéo qu'elle utilise pour créer des installations interactives ou des performances « on line », sur Internet. Ainsi, son espace d'exposition se situe à la fois dans le monde « physique » et dans le monde « en ligne ».
Elle s'inspire notamment de la fiction spéculative, un des genres de la science-fiction proche de l'anticipation, dans lequel la technologie est spéculée à partir du présent et du réel. Mais la technologie n'y est pas une fin en soi : la fiction spéculative s'intéresse surtout à l'évolution de concepts philosophiques, sociaux et politiques.
D'ailleurs, la politique a toujours tenu une grande place dans la démarche de Chloé Desmoineaux : en 2016, une mention rattachée à l'obtention de son diplôme la récompensait pour son engagement politique. Ses dernières créations explorent les questions de genre, d'identité et de relations inter-espèces.
Expérimenter une nouvelle forme d'expression avec des personnes porteuses de handicaps, est-ce un acte engagé ? Sans aucun doute, ne serait-ce que dans la subtilité de l'accompagnement que cette expérimentation suppose. Pendant une semaine, à Bourges, Chloé Desmoineaux et les résident.es du foyer du Val d'Yèvre (1) vont imaginer et fabriquer une fresque connectée à partir d'une matière conductrice peinte. Chaque participant.e pourra réaliser un dessin ou un pochoir en lien avec une thématique définie préalablement. Ces dessins ou pochoirs seront connectés à une « touchboard card » : le fait de les toucher déclenchera un enregistrement sonore racontant une histoire.
Le vernissage de la fresque sonore a eu lieu aux Antre Peaux (2), les locaux de l'association Emmetrop, le mercredi 27 février. Elle restera en place pendant deux semaines avant d'être accrochée dans les couloirs du lieu de vie des résidents.

Plus d'informations sur www.emmetrop.fr

(1) Le foyer du Val d'Yèvre à Bourges est géré par l'association Gedhif, Groupe d'Entraide Départemental aux Handicapés Inadaptés et à leurs Familles : www.gedhif.fr
(2) Antre Peaux : 26 route de la Chapelle à Bourges.

Source photo : Emmetrop.