Enracinons l'avenir à Notre-Dame-des-Landes

La construction de l'aéroport est annulée. Pas le rassemblement du samedi 10 février sur la Zad (Zone À Défendre) de Notre-Dame-des-Landes. Chacun.e est invité.e à apporter pousses, arbustes ou arbrisseaux pour enrichir les haies du bocage et marquer ainsi l'enracinement du lieu. La Zad doit continuer à vivre !

Le gouvernement l'a annoncé le mercredi 17 janvier : le projet de construction d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes est abandonné. Il privilégie l'aménagement et / ou l'agrandissement des existants, Nantes-Atlantique et Rennes-Saint Jacques.

Pour autant, « abandon du projet » ne signifie pas « vie sauve » pour la Zad. L'expulsion est toujours à l'ordre du jour. Les 1.650 hectares sont aujourd'hui défendus, mais aussi et surtout habités par des paysans qui font vivre leurs terres, des boulangers, des maraîchers, des cuisiniers, des enseignants, des militants, des étudiants, des tout ça à la fois, des collectifs qui réfléchissent et expérimentent des formes de vie basées sur la rencontre, le partage, l'auto-gestion… Comment enraciner la Zad ? Comment préserver ce qu'elle a pu faire émerger ? Comment semer partout les graines qui ont germé là ?
Des questions qui seront au coeur du grand rassemblement que le mouvement contre l'aéroport et pour l'avenir de la Zad organise le samedi 10 février.
Au programme : accueil des bus à partir de 10 h 30 (pour les voitures, des parkings sont prévus ; attention à ne pas abîmer le lieu...) ; rendez-vous à 12 heures au Gourbi et à Saint-Jean-du-Tertre pour un pique-nique tiré du sac ; à partir de 13 heures, départ des déambulations en musique jusqu'à Bellevue ; à 15 heures, convergence au niveau du hangar et du champ des bâtons ; à partir de 17 heures, fête, spectacles, concerts, cantines populaires…

Tous les détails sur https://zad.nadir.org/spip.php?article4992

Des comité locaux prévoient des départs partout en France. Celui de NDDL18 en prévoit un à partir de Bourges. Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et 06.83.13.41.44.