La Régie Inter Quartiers de Vierzon

L'Auberge de Jeunesse de Vierzon (lire la rubrique (Ré)acteurs) a accueilli, durant deux ans, un restaurant associatif créé par la Régie de Quartier. La Régie de Quartier ? Une structure qui encourage les habitants d'un territoire urbain à reprendre en main leur lieu de vie.

Le Mouvement Ajiste, à l'origine des Auberges de Jeunesse

Un seul exemplaire d'un seul ouvrage sur le sujet, dans les 74 bibliothèques de prêt et de recherches que compte la Ville de Paris, précieusement gardé à la Réserve Centrale ! C'est dire si le titre choisi par Claude Dufrasne pour son livre résonne juste : « Une page oubliée de l'histoire de l'éducation » ! Pourtant, le Mouvement Ajiste a préfiguré le courant autogestionnaire. En cela notamment, il mérite intérêt.

L'Auberge de Jeunesse, un bastion de l'Education Populaire ?

« Je dis qu'on est un lieu de résistance (...). A la connerie humaine. Voilà : à la connerie humaine. C'est déjà pas mal.»

Dominique Aubert, directeur de l'Auberge de Jeunesse de Vierzon.

Il y a quelques décennies, poser son sac à dos sur le seuil d'une Auberge de Jeunesse, c'était l'assurance de passer un moment à part, forcément convivial. S'y croisaient des randonneurs et des routards, souvent de différentes nationalités. Ils ne cherchaient pas seulement un lit et un petit-déjeuner, mais un esprit. De leur création dans les années 1930 jusque dans les années 1970 (1), les Auberges de Jeunesse étaient aussi le lieu d'activités, de débats, d'apprentissage. En deux mots : d'Education Populaire.

Sous-catégories

That's All