Un geste de solidarité : acheter du café rebelle et zapatiste !

Au Chiapas, la culture du café existait déjà avant l'insurrection zapatiste. Mais depuis, elle est devenue un acte qui renforce l'autonomie des communautés indigènes : elle apporte un revenu aux coopératives, et permet la réalisation de projets dans le domaine de la santé et de l'éducation, par exemple. En France, des commandes groupées sont organisées chaque année par l'association Échanges solidaires.

L'histoire des luttes indigènes et sociales au Mexique

Pour comprendre comment le zapatisme est né, il faut remonter aux origines de l'exploitation des peuples autochtones du Mexique. La révolte des indigènes et leur lutte pour l'autonomie découlent en effet d'événements bien plus anciens, qui ont marqué l'histoire du pays et qui portent le sceau du capitalisme.

L'autonomie zapatiste au-delà du Mexique

« Ici le peuple commande et le gouvernement obéit. »
Inscription zapatiste

Un véritable rayon de soleil transperçant le brouillard. C'est ainsi que des milliers de militant·es ont accueilli la nouvelle : la promesse d'un moment lumineux au cours d'une année qui promettait (déjà) d'être grise.
Cet été, une délégation de zapatistes va traverser l'Océan pour venir à la rencontre des européen·nes. Il.les l'ont annoncé dans un communiqué intitulé « Déclaration pour la vie », diffusé sur leur site Internet et relayé par de nombreux autres depuis.

Sous-catégories

That's All